Info pro

 

L'avis de la presse

Un spectacle court mais riche en émotions et de toute beauté. Pas de vainqueur, pas de vaincu, ici on se bat comme dans la vie, non pas pour détruire l'adversaire, mais bien pour construire quelque chose de réussi.
F. D. (CLP) - 03/11/2009
Les rédactions de La Voix du Nord la Voix du Nord

Justa Pugna

  • project 1

« Justa Pugna » signifie combat singulier en latin.
Le principe de cette pièce est celui d'une joute sur fil. Chacun fait face à l'autre, mais aussi à soi même.

Découvrez la vidéo de Justa pugna

A travers un combat permanent entre l'équilibre et le déséquilibre, les personnalités se dévoilent. Ou comment illustrer la compétition permanente dans notre société, qui nous oblige à aller toujours plus loin, quitte à écraser l'autre. La force de Justa Pugna tient dans le fait que les fildeféristes changent à chaque représentation, afin de donner une autre dimension à leur relation et au moment présent. Cette pièce existe aussi par la poésie (musique et textes) de nicolas Bachet, musicien-compositeur. Il joue avec les notes, propose, attaque, enchaîne un slam, puis donne le rythme. Sa présence et sa musique sont le troisième pilier du spectacle.

En image

  • project 1Crédit photo : Vasil Tasevs
  • project 1Crédit photo : Sébastien Armengol
  • project 1Crédit photo : Martin Gallone
  • project 1Crédit photo : Martin Gallone

Bong! le tournoi commence. Un musicien et deux fil de feristes se defient. Bataille de notes et de cirque. Entre esquives et assauts, leurs personnalites s'expriment. Rire ou tension selon les duels: un spectacle VIVANT.

Le principe est simple : deux fil-de-féristes se défient sans jamais se défiler. Une rencontre en forme de joute qui allie le côté technique et le côté artistique. Chaque protagoniste joue au mieux de son art sur une structure métallique en prenant un maximum de risques, afin de déstabiliser moralement l'adversaire et de gagner des points.

Le présentateur, à la fois arbitre mais aussi musicien et poète, rythme le match au son de sa guitare ou de son saxophone. La tension monte, les démonstrations se font de plus en plus entreprenantes, les artistes se surpassent, le public en redemande.

Un spectacle court mais riche en émotions et de toute beauté. Pas de vainqueur, pas de vaincu, ici on se bat comme dans la vie, non pas pour détruire l'adversaire, mais bien pour construire quelque chose de réussi.

Retour

Dernière modification : 11/08/2014 à 21:42:54. -
Nb de visiteurs:55586
Nb de visiteurs aujourd'hui:12
Nb de connectés:1